Equinox – Kernel Panik, Olstad, Hekate, Tms, Toltek…

septembre 24th, 2005

Retrouvailles avec le Mufum des montagnes dès le vendredi soir. On espérait que l’info serait lâchée dans la nuit du vendredi, mais que neni !!! on en a profité pour faire un gros dodo avant de passer les Alpes.

On se pose pour déjeuner dans les prés, et juste au moment de reprendre la route, on apprend qu’il faut aller sur Milan. L’info nous indique qu’il faut sortir du perif à Milan… après mystère.
On arrive en fin d’après midi/ début d’apéro, avec encore un bout de soleil. Aucun problème pour se diriger vers le perif milanais, mais un doute au moment ou nous sortons du perif. Ça ressemble à une Zone industrielle toute vide, ça sent le vieux hangar italien… Après moins d’un kilomètre on arrive. On rentre sur un grand parking d’où on aperçoit au fond 3 grands, que dis-je, énormes, immenses, gigantesques hangars !!!! En fait, les plus grands hangars dans lesquels je suis entré.
On se pose et on visite les lieux. Les usines sont encores plus grandes vu de dedans. La plus grande devait bien faire un kilomètre de long !!

Après une trop longue attente de l’équipe des niçois qui mettent des heures à faire les dernières bornes, on a déjà fini plusieurs apéros…

Enfin les voilà. On se retrouve. On s’installe. Et là c parti très très vite….

Entre les pti tours au son, les missions ici et là espacées de callages, la nuit passe bien vite.

2 sounds étaient posés en début de soirée : un mur avec Kernel, Desert Strom, Teknomobilsquat…

…et un mur Hekate dans ce qui ressemble à d’anciens abatoirs. Des toiles sont suspendues de partout accentuant le mystère des lieux.

2 autres sounds se préparent : en tout 5 sons se sont posés chacun dans leur hangar (sauf que j’en ai raté un). Tout les gout sont dans les entrepots !
Le mur Kernel est impressionnant. Un bon 20 mètre de long avec un pur turbo sound au centre. Le tout devait bien envoyer 30 ou 40 kilos. De quoi faire trembler le sol devant le mur.
La musique est orientée breakbeat, drum et tribe. Un bpm pas trop rapide qui permet de bien se poser sans agressivité.
Je passe sur les autres hardkore et Breakore indus que j’ai pas trop skwaté vu que j’aimais po.
Après avoir bien tourné, je me suis calé dans la caisse, juste derrière les caissons des niçois !! Et branché en direct sur le live break déjanté de Bimbo qui accompagnera mon sommeil lysergique avec les chants dyphoniques de kmio. Ya même une esquisse de live de mufum qui démarre son premier live de sa vie !!!

Au petit jour, les lumières du hangar varient étrangement. Le temps d’aller faire un tour des sons. Les gens sont bien sympas. En moyenne, il y avait un tiers d’anglais, un tiers d’italiens, un tiers de français et qqs allemands. Et tous aussi colorés, lookés et déguisés. Dans un mix délire de drum et d’infrabasses les corps ressemblent à des zombies en train de danser dans une communion avec le son du mur et son écho.

Dans un des entrepot, un son français joue plutot Drum dans la matinée… imaginez vous dans un hangar gigantesque, derrière vous un mur d’une dizaine de kilos fait résonner de la jungle sur les parois de la salle… le morceau qui passe est le remix jungle de ‘ready or not’ des Fugees, le dj scratche sur le morceau avant d’envoyer la basse et enchaine avec ‘killing me sofly’ mixé en drum… la voix de la chanteuse des Fugees (Lanreen Hill ??) cuttée et scratchée en train de rebondir dans tous les coins, hé bin ça vous prend aux tripes…

La matinée passe encore à toute vitesse entre la recherche désespérée du sommeil, les skwat entre potes à parler avec les passants (en plus les italiens sont plutot bavares), les pti tours au son et les visites aventureuses de mufum dans les hangars abandonnés…

Et voilà l’heure de rentré qui approche. Le rangement, les au revoir et 10h de route dans la gueule.

Au total : encore une trop pure teuf, mais bien loin de la maison, même si j’aurais préféré le fond des bois ou le lit d’un cours d’eau, bref quelque chose de plus naturel même si l’environnement était bien transformé dans un délire barré post apocaplyptique genre Mad Max à Tchernobyl.
Mais surtout du bon son très varié et très original. Des gens sympas et au rendez vous !!!

Tofs : Ziah
[email]leyteeciah@no-log.org[/email]

Report : PsykeG
[email]psykeg@yahoo.com[/email]

Stay connected! Subscribe to our full feed or comments feed.